L’image piège : paradoxes et jeux visuels de Bosch à Bruegel

Cycle de conférences à 18h30
Lundis 19, 26 janvier et 2, 9 et 16 février 2015

Paradoxes et ambiguïtés visuelles abondent dans l’art néerlandais de Jérôme Bosch à Pieter Bruegel. Loin de se réduire à des amusements sans prétention ou de simples jeux optiques, ces procédés picturaux relèvent d’une culture de la sophistication et impliquent des enjeux artistiques et spirituels profonds.

Prenant la forme d’allusions cryptées ou de détails mineurs et cachés, les pièges visuels tendus au spectateur jouent un rôle majeur en provoquant des effets de subversion du sens et en invitant à réinterpréter l’image dans son ensemble.

Ce cycle nous invite à reconsidérer les relations complexes qui se nouent entre culture élevée et culture populaire, profane et sacré, comique et tragique, et à voir sous un œil nouveau certains tableaux flamands des collections du Louvre.

Lundi 19 janvier
Parmi les idoles : La Tentation de Saint Antoine de Bosch
par Joseph Leo Koerner,
Cambridge (MA), Harvard University

Lundi 26 janvier
L’art du camouflage : de Bosch à Bruegel
par Reindert L. Falkenburg,
New York University Abu Dhabi

Lundi 2 février
Pieter Bruegel et les mendiants de Crotone
par Matthijs Ilsink,
Hertogenbosch, Noordbrabants Museum

Lundi 9 février
L’anatomie parodique de Jan van Hemessen
par Bret Rothstein,
Bloomington, Indiana University

Lundi 16 février
Insidiosus Imago : double image et double vision chez Pieter Bruegel
par Michel Weemans,
Bourges, École Nationale Supérieure d’Art

Source de l’article : http://www.louvre.fr/cycles/l-image-piege-paradoxes-et-jeux-visuels-de-bosch-bruegel/au-programme#tabs